NOUVELLES
04/09/2012 11:24 EDT | Actualisé 04/11/2012 05:12 EST

GP d'Italie - D'Ambrosio remplace Grosjean chez Lotus

Le Belge Jérôme D'Ambrosio remplacera pour le Grand Prix d'Italie à Monza cette fin de semaine le Français Romain Grosjean, suspendu pour une course, a annoncé mardi l'écurie anglo-luxembourgeoise Lotus dans un communiqué.

Grosjean, titulaire chez Lotus depuis le début de cette saison (3 podiums en 12 courses, 8e du championnat), a été suspendu pour une course après avoir provoqué un carambolage dimanche au départ du GP de Belgique, sur le circuit de Spa-Francorchamps.

D'Ambrosio, 26 ans, pilote de réserve du Lotus F1 Team, était le favori logique pour remplacer Grosjean dans un délai aussi court. Titulaire chez Virgin (Marussia) en 2011, il n'avait marqué aucun point pour la modeste écurie russo-anglaise.

Dimanche, au départ, Grosjean a accroché Lewis Hamilton alors que la McLaren du Britannique était en train de le dépasser sur la droite. Sa Lotus s'est ensuite envolée au dessus de la Ferrari d'Alonso, partie devant lui, frôlant le casque et le cockpit de l'Espagnol, toujours leader du championnat.

Dès dimanche soir à Spa, d'Ambrosio a fait mouler son siège dans le châssis de la Lotus N.10, celle de Grosjean, puis il est parti aussitôt pour l'usine d'Enstone, comme Grosjean, afin de préparer dès lundi son retour en F1 lors des essais libres de vendredi matin à Monza.

"Nous savons que Jérôme est bien intégré à notre équipe et qu'il a fait du bon travail quand il a piloté l'E20 lors des essais à Mugello (en mai)", a expliqué Eric Boullier, le directeur de Lotus. Maintenant, il doit relever le défi de courir sur le circuit très exigeant de Monza, dans une voiture capable de finir sur le podium".

"Une chose est sûre, il est à moitié italien et je sais donc quel autre pilotes les spectateurs soutiendront, en plus de Fernando (Alonso, le leader espagnol du championnat et de la Scuderia Ferrari) ! C'est une mission délicate mais nous allons faire tout notre possible pour qu'il obtienne un bon résultat", a conclu Boullier.

"Monza est un circuit fantastique et j'ai hâte de rentrer sur la piste vendredi. J'ai travaillé avec l'équipe à chaque Grand Prix, j'ai assisté à tous les briefings et à toutes les réunions, comme les titulaires, donc je suis bien préparé à ce niveau-là", a réagi d'Ambrosio, qui "ne sous-estime pas la tâche" qui l'attend.

Depuis Bertrand Gachot en 1995, D'Ambrosio a été la saison dernière le premier pilote belge à prendre des départs en F1.

dlo/jr