NOUVELLES
02/09/2012 03:47 EDT | Actualisé 02/11/2012 05:12 EDT

Espagne - 3e journée: le Real bat Grenade et réduit la distance sur le Barça

Le Real Madrid s'est imposé sans forcer face à Grenade (3-0), dimanche à domicile, revenant ainsi provisoirement à deux points du FC Barcelone qui recevait toutefois Valence, à partir de 21h30, pour la 3e journée de Liga.

Par cette victoire - la première en Liga du Real après son succès mercredi dernier en Supercoupe d'Espagne (2-3; 2-1) face au Barça - les Merengue, même s'ils n'ont pas été irrésistibles, semblent donc avoir définitivement effacé les premiers accrocs de leur saison.

Mais dimanche, face à un Grenade appliqué défensivement mais limité devant, c'est surtout Ronaldo, auteur d'un doublé, qui aura fait la différence.

Nouvelle inquiétante pour les Blancs: le Portugais a dû être remplacé à la 64e pour un coup reçu au genou gauche, sortant sans civière, mais avec une grimace préoccupante.

En contrepartie, le Néo-Madrilène Modric est lui à inscrire au rayon des bonnes nouvelles. Pour son premier match comme titulaire chez les Merengue, le Croate aura montré de belles choses.

D'emblée, l'ancien Spur se signalait ainsi par une passe millimétrée à destination de Callejon, qui butait toutefois sur le gardien de Grenade Tono (4).

Celui-ci sauvait encore les siens en sortant bien dans les pieds de Khedira, après une action partie une nouvelle fois de Modric (17).

Alors que les occasions n'auront pas manqué en début de match au Real, Ronaldo ouvrait toutefois le score sur une action sans danger apparent: excentré côté gauche, le Portugais cherchait la frappe et le ballon passait dans un trou de souris entre les jambes de Tono (26).

Les Andalous, qui s'étaient jusqu'ici contentés de bien défendre, acceptaient alors de prendre un peu plus de risques. Et à la 37e, El Arabi sortait enfin les visiteurs de leur torpeur offensive: l'ancien Caennais adressait un centre côté gauche à Floro Flores qui, gêné par Ramos, n'arrivait toutefois pas à conclure.

Il n'empêche que Grenade prenait confiance, cherchant aussi à profiter des faiblesses du Real sur coup de pied arrêté.

Au retour des vestiaires, Siqueira était ainsi à deux doigts de marquer sur un corner direct, mais Casillas veillait.

Mais l'entrée de Di Maria pour Callejon relançait ensuite le jeu offensif du Real: à la 54e, l'Argentin glissait un bon ballon en profondeur à Ronaldo. Après avoir vu sa première frappe en pleine course repoussée par Tono, "CR7" était toutefois le plus prompt au rebond (2-0).

Après l'exclusion du défenseur central de Grenade Borja Gomez pour un deuxième carton jaune à l'heure de jeu, le Real n'avait plus qu'à dérouler.

Higuain, entré à la place de Ronaldo (65), portait ainsi le coup de grâce aux Andalous, bien servi par un Benzema toutefois parti en position de hors-jeu (3-0, 75).

Dans les autres matches de la journée, l'Athletic Bilbao a notamment marqué ses premiers points de la saison en l'emportant sans briller (2-0) à domicile face à Valladolid. Aduriz (69) et Susaeta (75) ont débloqué la situation en quelques minutes pour des Basques jusque-là bien peu à l'aise.

cle/smr