NOUVELLES
02/09/2012 10:27 EDT | Actualisé 02/11/2012 05:12 EDT

Bush et Blair devraient être jugés à La Haye, selon Desmond Tutu

Les anciens dirigeants américain et britannique George Bush et Tony Blair devraient être jugés à La Haye pour la guerre en Irak, basée sur « un mensonge », estime le prix Nobel de la paix Desmond Tutu.

L'archevêque sud-africain expliquait la raison pour laquelle il a renoncé à participer à Johannesburg à une conférence à laquelle assistait aussi l'ancien premier ministre britannique.

Pour Mgr Tutu, George Bush et Tony Blair ont menti en prenant pour prétexte à l'invasion de l'Irak la possible présence dans le pays d'armes de destruction massive, alors que leur but était uniquement « se débarrasser de Saddam Hussein », l'ancien président irakien.

Les deux anciens dirigeants britannique et américains ont « déstabilisé » et polarisé le monde, a ajouté Desmond Tutu, qui cite des chiffres faisant état de la mort de plus de six personnes chaque jour dans des attentats-suicide à la voiture piégée.

L'archevêque rappelle que plus de 110 000 Irakiens sont morts dans ce conflit depuis 2003 et des millions ont été déplacés, et fin 2011, « près de 4500 soldats américains avaient été tués et plus de 32 000 blessés ».

L'ancien premier ministre britannique n'a pas tardé à répondre en qualifiant les propos de Desmond Tutu de « vieille antienne ».

Tony Blair a soutenu que le massacre de 5000 personnes à l'arme chimique dans la ville d'Halabja en 1988, ou « le million de morts de la guerre Iran-Irak », « en partie avec des armes chimiques » également, l'assassinat par Saddam de ses opposants politiques, ou encore « la torture systématique de son peuple », « rendaient très moral » de l'avoir renversé.