NOUVELLES
01/09/2012 04:01 EDT | Actualisé 01/11/2012 05:12 EDT

Les débragages envisagés dans des hôtel de Quéebc n'ont pas eu lieu

QUÉBEC - Les débrayages surprises qui étaient présagés samedi dans cinq hôtels de la région de Québec actuellement en négociation pour le renouvellement de leur convention collective n'ont finalement pas eu lieu.

Les employés des hôtels Hilton, Delta, Clarion, PUR et du Manoir du Lac Delage n'ont pas suspendu leurs activités, malgré la visibilité qu'un tel geste leur aurait procuré avec la venue de Madonna à Québec sur les plaines d’Abraham.

Ces cinq syndicats de Québec, tout comme 15 autres du regroupement des 35 syndicats hôteliers en négociations coordonnées à travers la province depuis le mois de mai, ont en leur possession un mandat de grève de 48 heures.

Jeudi, les représentants syndicaux ont confirmé qu’un débrayage massif aura lieu le 9 septembre. Les 24 autres heures pourront donc être utilisées à la discrétion des syndicats selon leur stratégie locale, notamment pour des débrayages surprises.

Plusieurs actions de visibilité pourraient se tenir d'ici le 9 septembre afin d'augmenter la pression sur la partie patronale.

Michel Valiquette, porte-parole du secteur hôtellerie de la Fédération du commerce de la CSN, avait laissé entendre plus tôt cette semaine qu’à Québec, la venue de Madonna pouvait être un bon moment pour de tels débrayages. Vendredi soir, un autre représentant de la CSN, Jean-Pierre Larche, évoquait lui aussi cette possibilité.

En tout, 5500 travailleurs sont en attente d’un nouveau contrat de travail dans les régions de Québec, de Montréal, de l’Estrie et de la Montérégie.