NOUVELLES
23/07/2012 04:01 EDT | Actualisé 21/09/2012 05:12 EDT

Les shebab exécutent trois membres pour "espionnage" au profit des CIA et MI6

Les insurgés islamistes somaliens shebab, liés au réseau Al-Qaïda, ont annoncé avoir exécuté trois de leurs membres, accusés d'espionnage pour le compte des services américain et britannique de renseignement, a annoncé le plus haut magistrat de la justice shebab.

"Les trois accusés ont été déclarés coupables d'espionnage (...) l'un d'entre eux a travaillé pour l'agence britannique de renseignement MI6 et les deux autres espionnaient pour la CIA", a déclaré Cheikh Abdalla Al-Haq, juge en chef des shebab.

Selon les shebab, deux d'entre eux étaient accusés d'avoir fixé un système de repérage satellite sur une voiture utilisée par des membres d'Al-Qaïda et frappée en janvier par un missile tiré un drone.

"Tous ont avoué les accusations portées contre eux et la punition est la mort", a poursuivi le juge Al-Haq.

Selon des témoins, les trois hommes ont été fusillés en public par un peloton d'exécution dans la ville portuaire de Merka dimanche soir.

"L'un d'entre eux criait quand il l'ont amené. Le juge a lu le verdict, on leur a ensuite bandé les yeux et ils ont été fusillés", a rapporté Abdizaziz Moalim, un témoin.

"Les responsables shebab, via des hauts-parleurs montés sur des pick-up, ont appelé les gens à venir assister à l'exécution. Environ une centaine de personnes sont venues voir", a raconté Idris Nure, un autre témoin.

Les shebab, affaiblis militairement depuis qu'ils ont été chassés depuis août dernier de Mogadiscio et de plusieurs de leurs bastions, contrôlent toujours de vastes zones du sud et du centre de la Somalie, privée de pouvoir central effectif depuis la chute du président Siad Barre en 1991.

nur/pjm/ayv/aud/jlb