NOUVELLES
23/07/2012 05:06 EDT | Actualisé 21/09/2012 05:12 EDT

GP d'Allemagne - Le baromètre, équipe par équipe: Ferrari imbattable

Ferrari a remporté au GP d'Allemagne sa 3e victoire de la saison, soit autant que Red Bull, alors que McLaren s'est bien redressé et que Lotus, Mercedes et Sauber ont encore marqué des points: le baromètre, équipe par équipe.

En hausse: Ferrari, Lotus, Sauber et Force India

Ferrari: Alonso vainqueur, Massa 12e

Parti en pole position pour la deuxième fois d'affilée, Alonso a mené 64 tours sur 67 et terminé avec des pneus medium en bon état, ce qui lui a permis de résister jusqu'au bout à Button. Massa, museau abîmé au départ sur une Toro Rosso obligée de ralentir devant lui, est ensuite resté englué dans le peloton.

McLaren: Button 2e, abandon d'Hamilton

Le redressement du jour, grâce à un Button en pleine forme, qui a mené la vie dure à Alonso. Les MP4-27 étaient à nouveau compétitives, après un gros trou d'air à Silverstone, et Hamilton a tenu à (se) le prouver en faisant jeu égal avec Vettel en fin de course, mais avec un tour de retard, avant d'abandonner, train arrière abîmé sur des débris qui avaient aussi provoqué une crevaison.

Sauber: Kobayashi 4e, Pérez 6e

Superbe course d'équipe des monoplaces suisses, après de furieuses bagarres, acharnées mais propres, contre les Force India et les Mercedes. Kobayashi profite de la pénalité de Vettel pour finir 4e, devant Vettel et Pérez, parti 17e. Sauber fait un joli bond au classement constructeurs.

Force India: Hülkenberg 9e, Di Resta 11e

Nico était 4e sur la grille et a bien résisté en début de course, mais ses pneus se dégradaient trop et il a dû faire trois arrêts au stand, d'où son classement. Paul n'en a fait que deux et n'a pas fait beaucoup mieux, mais les monoplaces indiennes continuent à progresser, au moins en performance.

Stables: Red Bull, Lotus, Mercedes, Toro Rosso

Red Bull: Vettel 5e, Webber 8e

Parti en première ligne, Vettel a fini sur le podium, devant son public, puis a été pénalisé de 20 secondes, perdant trois places et huit points d'un coup. Pénalisé de cinq places sur la grille, Webber, 3e chrono en qualifications, n'a jamais réussi à refaire ce handicap en course, en raison d'une voiture trop lente à son goût. Reste à savoir si la conformité des RB8 sera confirmée ou non en Hongrie, suite à l'enquête technique de dimanche matin.

Lotus: Räikkönen 3e, Grosjean 18e

Kimi s'est encore bien battu, au volant d'une E20 toujours aussi efficace, et a encore marqué des points, pour la 9e fois en dix courses. Il pointe désormais à la 4e place du championnat, derrière Alonso et les deux pilotes Red Bull. Un week-end à oublier pour Romain, jamais en confiance, non-qualifié en Q3 pour la première fois de la saison et accroché par Senna au départ.

Mercedes: Schumacher 7e, Rosberg 10e

Parti de la 3e place sur la grille, comme à Silverstone, "Schumi" finit 7e, comme à Silverstone, et avec le meilleur tour, en fin de course. Parti 21e, Rosberg termine avec un point de consolation, à la 10e place, après une belle remontée. Les deux Allemands espéraient beaucoup mieux mais ont dû faire trois arrêts pour changer de pneus. Soit un arrêt de trop pour marquer plus de points.

Toro Rosso: Ricciardo 13e, Vergne 14e

Exactement le même résultat qu'à Silverstone pour l'équipe de Faenza, malgré un départ raté et bien rattrapé par Vergne, 20e au 1er virage et 13e à la fin du 1er tour, puis victime d'une crevaison sur les mêmes débris qu'Hamilton. Daniel ne pouvait pas suivre le rythme des Sauber, des Mercedes et des Force India, alors que "JEV" s'est dit plutôt satisfait des performances de sa voiture.

En baisse: Williams, Caterham, Marussia et HRT

Williams: Maldonado 15e, Senna 17e

Pastor, 6e éphémère en début de course, a ensuite rétrogradé, sa Williams ne pouvant pas suivre le rythme. Bruno, qui s'est accroché avec Grosjean au départ, a fait ce qu'il a pu ensuite.

Caterham: Petrov 16e, Kovalainen 19e

Qui n'avance pas recule, et Caterham n'arrive pas à progresser plus que ses rivales, d'où les résultats décevants à répétition, mais en gardant toujours une petite marge sur Marussia et HRT. Heikki commence à regarder ailleurs pour 2013.

Marussia: Pic 20e, Glock 22e

Rien à signaler, sauf deux voitures à l'arrivée, avec un tour d'avance sur les HRT, et Pic, plutôt content de sa course, devant Glock, plutôt mécontent de l'équilibre de sa voiture.

HRT: De la Rosa 21e, Karthikeyan 23e

L'écurie espagnole reste positive et se satisfait des deux voitures à l'arrivée, pour la 6e fois de la saison, avec en prime De la Rosa devant Glock. L'espoir fait vivre, tant mieux pour HRT.

dlo/jfm