NOUVELLES
21/07/2012 06:49 EDT | Actualisé 20/09/2012 05:12 EDT

Madagascar: face-à-face inédit Ravalomanana-Rajoelina mercredi aux Seychelles (source proche dossier)

Un face-à-face inédit à huis-clos entre l'ex-président malgache Marc Ravalomanana et l'actuel président de la Transition Andry Rajoelina aura lieu mercredi aux Seychelles, a-t-on appris samedi de source proche du dossier à Antananarivo.

"Le face-à-face démarrera le 25 juillet et nous espérons en obtenir un accord. Cela pourrait durer jusqu'au lendemain matin", a indiqué à l'AFP cette source qui a requis l'anonymat.

Ce n'est pas la première fois que les deux hommes se verront depuis la prise de pouvoir par M. Rajoelina, mais ce sommet revêt un caractère inédit car ils seront seul à seul, sans aucune autre entité politique et à l'abri des médias.

La méthode est donc différente, comme le contexte, puisque le calendrier des élections législatives et présidentielle doit être annoncé dans dix jours.

Ces scrutins doivent permettre de sortir Madagascar de la crise ouverte par le renversement de M. Ravalomanana début 2009 par le jeune opposant, alors maire d'Antananarivo, Andry Rajoelina aidé par l'armée.

M. Rajoelina est attendu aux Seychelles lundi et M. Ravalomanana mardi, des pourparlers entre délégation démarrant mardi avant le tête-à-tête mercredi et des conclusions jeudi, a indiqué à l'AFP cette source.

Aucun communiqué des médiateurs de la communauté de l'Afrique australe (SADC) n'a été publié et les préparatifs, de même que le lieu exact de la rencontre, sont entourés de la plus grande discrétion.

La SADC a toutefois mis la pression sur les deux protagonistes pour qu'ils parviennent à un "accord final" d'ici le 31 juillet, sous peine de désavouer le responsable d'un éventuel échec qui serait de fait isolé du processus de sortie de crise.

En Afrique du Sud, où M. Ravalomanana vit en exil depuis 2009, son assistant Olivier Andrianosa, joint par l'AFP, a refusé tout commentaire.

A Antananarivo, le ministre de la Communication n'était pas immédiatement joignable. Et le ministère des Affaires étrangères des Seychelles n'a pas non plus souhaité commenter.

L'annonce de la réunion est relayée dans tous les journaux malgaches et sur internet, sans démenti officiel, et d'autres sources concordent sur la date du 25.

gb/clr/ej