NOUVELLES
21/07/2012 04:54 EDT | Actualisé 20/09/2012 05:12 EDT

Hunter-Reay décroche la pole à Edmonton, mais Franchitti s'élancera en tête

EDMONTON - Ryan Hunter-Reay a réussi le meilleur temps de la séance de qualifications en prévision du Edmonton Indy de dimanche, mais il ne s'élancera pas de la tête en vertu de sa pénalité de 10 places sur la grille de départ en raison d'une changement de moteur non-approuvé.

Hunter-Reay, le meneur au classement général de l'IndyCar, a bouclé la dernière séance de qualifications sur le circuit aéroportuaire détrempé de 2,2 milles avec un chrono d'une minute et 17,23 secondes.

«C'est malheureux d'avoir accepté cette punition quand nous obtenons notre première pole de la saison — et ma première depuis longtemps (2004) — mais c'est comme ça», a dit Hunter-Reay.

«Partir 11e, c'est mieux que de partir 15e ou 16e.»

Dario Franchitti s'est qualifié en deuxième place et Ryan Briscoe a complété le top-3 samedi. L'Écossais et l'Australien seront toutefois côte-à-côte en tête de peloton au lancement de la course dimanche.

Alex Tagliani, de Lachenaie, prendra le départ de la quatrième position, tandis que l'Ontarien James Hinchcliffe a dû se contenter du 12e rang.

«Les gars (de l'équipe) font un travail fantastique et la chimie est bonne», a noté Tagliani.

Le Québécois occupe le 22e rang au classement des pilotes. Il a indiqué que sa voiture no 98 est excellente depuis le début de la saison, mais qu'il a été embêté par différents problèmes à maintes reprises.

«Nous sommes là avec les meilleurs. Nous sommes rapides», a-t-il dit.

«J'espère que rien d'autre va se produire d'ici la fin de la saison afin d'achever le travail lors d'une course.»

Les dernières places sur la grille de départ peuvent encore être modifiées avant la course si n'importe lequel des 25 bolides du plateau procède au changement de son moteur, entraînant ainsi une pénalité au niveau du classement.

L'équipe de Hunter-Reay a changé le moteur de sa Chevrolet après le Toronto Indy il y a deux semaines, entraînant une pénalité de 10 places sur la grille de départ puisqu'il n'avait pas franchi la limite de 1850 milles.

Le pilote de 31 ans de l'écurie Andretti Autosport tentera de savourer sa quatrième victoire en carrière à Edmonton.

Will Power, qui n'accuse que 35 points de retard sur Hunter-Reay au classement général des pilotes, a raté une opportunité en or de se qualifier en pole position et de se forger un avantage significatif aux dépens de son adversaire à l'approche de l'épreuve.

Power a réalisé le meilleur temps de la séance de qualifications avant que la pluie ne s'abatte sur la piste, en 1:15,9508. Il a ensuite été éliminé dans la deuxième des trois séances de qualifications et a terminé les qualifications en septième position. Son équipe a toutefois pris la décision de changer son moteur et il partira finalement au 17e rang.

Le plateau de 25 pilotes négociera une épreuve totalisant 75 tours dimanche.