NOUVELLES
21/07/2012 07:23 EDT | Actualisé 20/09/2012 05:12 EDT

Chypre: le présumé terroriste arrêté n'a pas de complices, dit la police

NICOSIE, Chypre - La police de Chypre a indiqué samedi que le citoyen étranger, détenu relativement à des soupçons pour avoir aidé à fomenter un attentat terroriste sur l'île, avait agi de son propre chef.

Les enquêteurs n'ont trouvé aucun indice, jusqu'à présent, pouvant indiquer que le jeune homme de 24 ans ait eu des complices, a mentionné samedi le porte-parole de la police chypriote, Andreas Angelides.

Les autorités de Chypre ont refusé de dévoiler d'autres détails sur cette affaire, se contentant d'expliquer que le suspect avait pu être arrêté grâce à de l'information fournie par des agences du renseignement étrangères.

La télévision d'État CyBC a rapporté que le jeune homme, détenteur d'un passeport suédois et d'origine libanaise, serait lié au Hezbollah du Liban, et qu'il surveillait sur l'île les touristes israéliens.

Les autorités chypriotes ont fait savoir que rien ne permettait de croire que le suspect soit lié à l'attentat suicide ayant coûté la vie à cinq touristes israéliens et un chauffeur d'autobus, la semaine dernière, en Bulgarie.