NOUVELLES
20/07/2012 11:43 EDT | Actualisé 19/09/2012 05:12 EDT

GE voit son profit reculer mais ses principales activités ont un bon rendement

NEW YORK, États-Unis - General Electric (NYSE:GE) a annoncé vendredi que ses profits nets avaient chuté de 16 pour cent au deuxième trimestre en raison de pertes liées à la vente de certaines activités et à la hausse des coûts des régimes de retraite.

Tout de même, le bénéfice provenant des activités a été légèrement supérieur aux attentes de Wall Street, propulsé par une forte croissance dans le secteur important des infrastructures énergétiques.

GE se démène dans une «économie mondiale encore volatile», a noté le chef de la direction Jeff Immelt, tout en soulignant que ses principales activités généraient des profits.

Le conglomérat, comptant des activités allant des électroménagers aux services financiers en passant par les équipements gaziers et éoliens, a affiché des profits nets de 3,11 milliards $, ou 29 cents par action, comparativement à 3,69 milliards $, ou 35 cents par action un an plus tôt.

En excluant les coûts des régimes de retraite et les pertes liées aux activités non poursuivies, GE a engrangé 38 cents par action, comparativement aux projections des analystes de 37 cents par action.

Ses revenus ont crû de deux pour cent, 36,5 milliards $, propulsés par des solides résultats dans le secteur industriel de GE. Les analystes s'étaient attendus à des revenus légèrement supérieurs de 36,77 milliards $, selon FactSet.

GE a affirmé que les profits nets avaient été plombés au cours du trimestre par un certain nombre de charges ayant peu à voir avec ses activités principales. GE a enregistré une charge de 553 millions $ reliée à la vente en 2008 de WMC Mortgage et ses activités de finances personnelles au Japon. GE a aussi ajusté ses coûts de régimes de retraite à la hausse.