NOUVELLES
20/07/2012 04:20 EDT | Actualisé 18/09/2012 05:12 EDT

Deux ramadan en Syrie

Le régime syrien et l'opposition ne commenceront pas cette année le ramadan le même jour, les autorités ayant décrété samedi comme premier jour du mois de jeûne et les opposants, à majorité sunnite, vendredi, à l'instar de l'Arabie saoudite.

"Selon les comités d'oulémas (théologiens musulmans) de confiance en Syrie, vendredi sera le premier jour du ramadan", affirme un communiqué du Conseil national syrien (CNS), principale composante de l'opposition syrienne.

"Alors que nous approchons de la brillante victoire contre le gang tyrannique et corrompu, nous appelons notre peuple à renforcer sa résistance et son opposition aux éléments du régime et des milices et de soutenir les brigades héroïques dans leur combat", affirme le communiqué.

En revanche, la télévision syrienne a annoncé qu'officiellement le jeûne commencera samedi.

Le ramadan commence vendredi en Arabie saoudite et dans plusieurs autres pays arabes, ont annoncé les autorités religieuses après avoir reçu l'assurance que le croissant de lune a été observé à l'oeil nu.

Le Qatar, les Emirats arabes unis, le Yémen, le Koweït, la Jordanie, l'Egypte, la Tunisie et l'Algérie ont également annoncé que le mois de jeûne commencerait vendredi dans leurs pays, dans des communiqués officiels. Les sunnites au Liban l'ont aussi annoncé pour vendredi.

Mais les autorités religieuses d'Oman et celles du Maroc ont décidé que le ramadan commencerait samedi.

L'Iran, l'Irak et les chiites libanais commenceront aussi samedi.

Pendant le ramadan, les croyants l'observant s'abstiennent de boire et de manger par humilité du lever jusqu'au coucher du soleil. Ils s'abstiennent également de fumer ou d'avoir des relations sexuelles.

Le ramadan est sacré pour les musulmans parce que c'est le mois pendant lequel le Coran a été révélé au prophète Mahomet, selon la tradition.

sah-sk/ram/sw