NOUVELLES
20/07/2012 01:44 EDT | Actualisé 19/09/2012 05:12 EDT

Au moins 128 morts dans les violences en Syrie vendredi

Au moins 128 personnes, dont un tambourineur du ramadan, ont péri dans les violences en Syrie vendredi, premier jour du jeûne pour les rebelles tandis que les autorités ont annoncé qu'il débuterait samedi, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Parmi les morts figurent 85 civils, 26 soldats et 17 rebelles.

La province de Damas a payé le tribut le plus lourd avec 25 civils tués, suivie de Homs (centre) avec 15 civils tués, et de la province d'Idleb (nord-ouest) avec 12 civils tués.

Dans la province méridionale de Deraa, onze civils et deux rebelles ont été tués.

A Damas même, où l'armée a lancé une contre-offensive pour reprendre les quartiers tenus par les rebelles, neuf civils et trois insurgés ont péri.

A Jobar, un quartier de l'est de la capitale, le tambourineur traditionnel du ramadan, qui réveille avant l'aube les fidèles pour qu'ils se sustentent, a été tué d'une balle dans la tête.

On ignore qui l'a abattu mais il y a des affrontements entre soldats des troupes régulières et Armée syrienne libre (ASL, essentiellement composée de déserteurs passés dans l'opposition) dans le quartier de Jobar.

Durant les manifestations traditionnelles du vendredi, on pouvait lire sur une pancarte portée par des manifestants à Hama (centre) "Patience, habitants de Damas, la victoire est proche".

"L'Armée syrienne libre écrasera la tête d'Assad", scandaient des manifestants dans la ville rebelle de Douma, près de Damas.

sk/sbh