NOUVELLES
19/07/2012 03:38 EDT | Actualisé 18/09/2012 05:12 EDT

En Floride, Obama accuse Romney de préférer les riches aux retraités

Le président sortant Barack Obama a accusé jeudi son adversaire Mitt Romney de vouloir favoriser "les millionnaires" au dépens notamment des retraités, en entamant une tournée électorale en Floride (sud-est), où vivent de nombreux Américains âgés.

Face à plusieurs centaines de personnes à Jacksonville, dans le nord de cet Etat crucial en vue de la présidentielle du 6 novembre, M. Obama a une nouvelle fois défendu l'idée de laisser expirer, pour les plus aisés, les cadeaux fiscaux consentis par son prédécesseur George W. Bush.

"Je pense que l'on ne peut pas réduire le déficit et s'attaquer à notre dette sans demander (...) aux Américains les plus riches de lâcher les réductions d'impôts dont ils ont bénéficié ces dix dernières années", a affirmé le président.

"Mon adversaire ne veut pas seulement conserver ces cadeaux fiscaux, il veut réduire les impôts de 5.000 milliards de dollars supplémentaires, dont 25% de réduction pour chaque millionnaire dans le pays", s'est indigné M. Obama, tandis que le public huait.

"Pour compenser cela, il prévoit de siphonner des choses comme la formation professionnelle, les bourses universitaires, et peut-être même d'augmenter les impôts pour la classe moyenne, pour vous", a poursuivi le président démocrate sortant.

"Il veut abroger (la réforme) de l'assurance-maladie, et forcer 200.000 Floridiens à payer davantage pour leurs médicaments. Il veut transformer Medicare (l'assurance-maladie publique pour les personnes âgées, NDLR) en la rationnant", a-t-il assuré. Selon lui, "les seniors devraient payer 6.400 dollars de plus qu'aujourd'hui" pour Medicare si ce plan était appliqué.

"C'est mal de demander aux personnes âgées de payer davantage pour Medicare juste pour que les millionnaires et les milliardaires paient moins d'impôts (...) Nous ne devrions pas soutirer davantage d'argent de nos seniors qui s'en sortent de justesse à l'heure actuelle", a insisté M. Obama.

La Floride, Etat célèbre pour avoir été décisif lors de la présidentielle de 2000, compte une proportion élevée de retraités, attirés par la douceur du climat. MM. Obama et Romney y sont au coude-à-coude dans les sondages.

bur-tq/bdx