NOUVELLES
17/07/2012 12:29 EDT | Actualisé 16/09/2012 05:12 EDT

Washington inscrit un Bahreïni membre d'Al-Qaïda sur une liste terroriste

Les Etats-Unis ont inscrit un citoyen bahreïni, membre présumé du réseau Al-Qaïda et recherché depuis plus de cinq ans par son pays, sur leur liste noire anti-terroriste, a annoncé mardi le département d'Etat.

Ahmed Abdulrahman Sihab Ahmed Sihab, alias Abdulrahman al-Sharqi, a déjà été "inculpé comme membre d'Al-Qaïda pour avoir planifié des attentats terroristes" et a "entraîné des membres d'Al-Qaïda aux techniques et aux tactiques terroristes", selon un communiqué de la diplomatie américaine.

La désignation de M. Sihab, comme "terroriste" selon la classification du département d'Etat, en lien avec le Trésor et le ministère de la Justice, permet de "bloquer tous ses biens sous juridiction américaine et d'interdir à tout citoyen américain de faire des transactions avec M. Sihab".

Le royaume de Bahreïn a lancé en janvier 2007 un mandat d'arrêt à l'encontre de M. Sihab accusé de "participation à des activités terroristes" et Interpol a émis une notice rouge à son encontre, rappelle le département d'Etat.

En inscrivant un individu sur leur liste terroriste, les Etats-Unis entendent "démontrer leur détermination à éliminer la capacité d'Al-Qaïda à perpétrer des attentats".

Ces dernières années, plusieurs Bahreïnis ont été arrêtés et jugés par le royaume du Golfe pour leur appartenance présumée au réseau Al-Qaïda.

Bahreïn, situé stratégiquement dans le golfe Persique face à l'Iran, abrite le QG de la Ve flotte américaine.

Le royaume a été secoué en 2011 par un mouvement de contestation du régime, animé par des chiites et réclamant une monarchie constitutionnelle dans ce pays à majorité chiite mais dirigé par une dynastie sunnite.

nr/emp