Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Utah: un présumé meurtrier tente de voler un avion avant de s'enlever la vie

SALT LAKE CITY - Un employé du transporteur aérien SkyWest Airlines, recherché pour une affaire de meurtre, a tenté de voler un avion de ligne d'un petit aéroport du sud de l'Utah avant de mettre fin à ses jours avec une balle dans la tête, ont fait savoir les autorités américaines, mardi.

Brian Hedglin, 40 ans, a grimpé une clôture de barbelés à l'aéroport de la municipalité de St. George, tôt mardi, montant à bord d'un avion pouvant contenir 50 passagers appartenant à SkyWest, a indiqué le porte-parole de la ville, Marc Mortenson. L'aéroport était fermé au moment de l'incident, a-t-il ajouté.

L'homme s'est introduit sur le terrain de l'aéroport pendant la nuit de lundi à mardi, conduisant l'avion jusqu'à l'extrémité d'un terminal, avant de s'écraser contre des voitures dans un stationnement de l'aéroport. L'appareil n'a jamais quitté le sol.

Un policier qui effectuait une patrouille a trouvé l'avion, est monté à bord et a découvert le corps sans vie de Brian Hedling, a expliqué M. Mortenson.

L'homme était recherché par les autorités relativement au décès de Christina Cornejo, à Colorado Springs dans l'État du Colorado. Le cadavre de la femme de 39 ans été retrouvé vendredi par des policiers qui s'étaient déplacés pour une vérification à la demande de sa famille. Sa mort est considérée comme un homicide par les autorités.

Le quotidien The Gazette of Colorado Springs, citant des documents de la cour, a rapporté que Brian Hedglin et Christina Cornejo étaient en couple depuis quatre ans. L'homme avait été arrêté en mars après que la police eut révélé qu'il la harcelait. Le journal précise par ailleurs qu'il avait été libéré avec une caution de 10 000 $ lorsque Christina Cornejo a été retrouvée sans vie.

L'aéroport de l'Utah est demeuré fermé au trafic aérien le temps que le FBI et l'Administration de la sécurité des transports enquêtent sur l'incident.

Des responsables de SkyWest ont précisé qu'aucun passager ne se trouvait à bord du CRJ200, ajoutant que l'appareil n'était pas en service. La compagnie a par ailleurs indiqué par voie de communiqué que cet incident impliquait l'un de ses employés partis en congé administratif.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.