NOUVELLES
17/07/2012 03:30 EDT | Actualisé 16/09/2012 05:12 EDT

Mark Cavendish met les succès de l'équipe avant ses ambitions personnelles

PAU, France - La perspective que son coéquipier Bradley Wiggins de l'équipe Sky remporte le Tour de France aide Mark Cavendish à surmonter ses propres frustrations.

Considéré comme l'homme le plus rapide sur un vélo, le champion du monde sur route n'a pas connu autant de succès qu'à ses dernières présences au Tour, et lui et ses coéquipiers travaillent en fonction de la victoire finale de Wiggins au lieu d'assurer les victoires d'étapes pour Cavendish.

Wiggins porte le maillot jaune et il tente de devenir le premier Britannique à remporter le Tour de France.

Cavendish, quant à lui, doit se contenter de regarder à l'oeuvre la nouvelle sensation du cyclisme — Peter Sagan — vainqueur de trois étapes jusqu'ici. Le Slovaque de 22 ans a pris une option sur le maillot vert décerné au meilleur sprinter, un honneur remporté par Cavendish l'année dernière.

«C'est frustrant, a reconnu Cavendish, mardi, lors d'une journée de repos à son hôtel de l'équipe. Mais ça ne veut pas dire que je ne suis pas heureux avec la situation actuelle. Nous avons le maillot jaune, le symbole le plus emblématique dans le cyclisme.»

Cavendish savait avant le Tour que la course de cette année ne lui permettrait pas de se mettre en évidence. Il a passé la première moitié de saison à s'entraîner spécifiquement pour la course sur route des Jeux olympiques de Londres, perdant quatre kilos (9 livres) pour être en mesure de s'attaquer à neuf ascensions de Box Hill dans le Surrey, le 28 juillet.

Il a remporté la deuxième étape du Tour à Tournai, en Belgique, et a depuis travaillé principalement pour Wiggins, lui apportant de l'eau et prenant même son tour dans les montagnes pour apporter sa contribution au train Sky.

«Une équipe est comme une machine et vous devez trouver le moyen le plus efficace de gagner une course de vélo, a poursuivi Cavendish. Dans le passé, j'ai toujours été celui qui franchissait la ligne en premier.

«Maintenant, je suis juste un peu plus loin dans la chaîne des événements. Brad est le meneur et, à la fin de la journée, nous faisons notre travail pour relever le niveau du cyclisme dans notre pays et faire l'histoire.»

Le directeur de Sky Dave Brailsford a reconnu que Cavendish aurait davantage de possibilités de gagner des étapes avec une équipe qui lui est dédiée, mais il est confiant que l'as sprinter n'est pas découragé.

«Il connaissait la situation avant de venir, a noté Brailsford. C'est un joueur d'équipe très fort. Je pense qu'il aura encore des opportunités et nous allons essayer de l'aider à en profiter.»

Cavendish a remporté 21 étapes du Tour de France et il ne lui en marque qu'une pour rejoindre Lance Armstrong et le meilleur sprinter de tous les temps, Andre Darrigade.

«En fait, j'ai déjà battu le record de victoires au sprint de Darrigade, a souligné Cavendish. Il a gagné seulement 15 sprints mais il totalise 22 victoires d'étape. Ce serait formidable de le faire à Paris.»

Cavendish a remporté la dernière étape du Tour sur les Champs-Elysées à Paris au cours des trois dernières années. N'ayant aucun espoir de conserver son maillot vert, son objectif sera d'obtenir une quatrième victoire d'affilée.

«Ce serait bien d'obtenir cette 22e victoire à Paris et de compléter la Tour avec le maillot jaune», a déclaré Cavendish.

Wiggins a louangé le travail de Cavendish jusqu'ici. Les deux coureurs ont dit être de bons amis et se réfèrent souvent l'un à l'autre comme des frères.

Wiggins, qui est censé aider Cavendish lors de la course sur route aux Jeux olympique, a déclaré que l'équipe Sky mettra tout en oeuvre pour récompenser Cavendish pour ses efforts.

«Mark est invaincu à Paris ces dernières années, donc nous allons nous investir à 100 pour cent, a déclaré Wiggins. Le classement général est normalement réglé à Paris. Cela a toujours été dans les cartons de finir le travail là-bas.»