Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Quatorze personnes entrent illégalement au Canada et sont interceptées à Magog

MAGOG - Les agents des services frontaliers canadiens et leurs collègues d'Immigration Canada devront déterminer quel sort ils réserveront à 14 personnes, 10 adultes et quatre mineurs, qui sont entrés illégalement au Canada dans la nuit de lundi à mardi pour se retrouver en plein coeur de Magog, en Estrie, à 4h30 mardi matin.

Le groupe a été ramené mardi matin au poste frontalier de Stanstead, qu'il avait franchi à bord d'un véhicule durant la nuit sans s'arrêter, commettant ainsi une entrée illégale au pays.

Les 14 personnes, apparemment d'origine roumaine, se sont rendues au centre-ville de Magog, où ils ont abordé un citoyen à qui ils ont réussi à faire comprendre, tant bien que mal, qu'ils voulaient voir la police.

Le citoyen a communiqué avec la Régie de police de Memphrémagog et quatre patrouilleurs ont été dépêchés sur place pour tenter de démêler le tout avec les visiteurs, qui ne s'exprimaient pas en français et dont l'anglais était, au mieux, hésitant.

Les policiers ont pu établir que le groupe réclamait le statut de réfugié et les 14 personnes ont été remises aux agents des services frontaliers et ramenées au poste frontalier de Stanstead.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.