NOUVELLES
16/07/2012 07:22 EDT | Actualisé 15/09/2012 05:12 EDT

Le CICR lance une action alimentaire d'envergure pour le nord Mali

Le CICR a lancé le 14 juillet une action alimentaire d'envergure pour les populations du nord du Mali qui "n'arrivent plus à satisfaire leurs besoins alimentaires essentiels", indique lundi un communiqué de l'organisation humanitaire. 

Ces distributions de vivres en faveur des populations "les plus touchées par les effets conjugués des violences et de la crise alimentaire" ont commencé dans les régions de Gao et Tombouctou et auront lieu dans celle de Kidal en coopération avec la Croix rouge malienne, a précisé Jean Nicolas Marti, responsable du Comité International de la Croix Rouge (CICR) pour le Mali et le Niger.

Pendant une première phase d'environ trois semaines, 160.000 personnes, considérées comme les plus vulnérables, vont recevoir du riz, de la semoule de blé, des haricots, de l'huile et du sel. Ensuite environ 42.000 personnes recevront des semences de riz et de sorgho afin de soutenir la production agricole. 

Le Mali est aujourd'hui divisé entre une capitale Bamako sans réel gouvernement et un Nord occupé par deux groupes islamistes armés, Ansar Dine (Défenseurs de l'islam) et le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), alliés d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), groupes qui ont évincé les mouvements touareg.

Pour son opération d'aide le CICR rachètera environ 10.000 animaux (chèvres, moutons et vaches) malades ou affaiblis à des prix avantageux pour aider 5.000 éleveurs. La viande sera distribuée ainsi que des aliments pour bétail. 

Cette opération marque également la reprise d'opérations d'envergure du CICR au nord du Mali interrompues par les violences et l'insécurité. "Le dialogue avec tous les groupes armés et autres parties prenantes sur le terrain nous permet de reprendre aujourd'hui des activités d'envergure dans tout le nord du Mali", se félicite M. Marti.

pjt/jms