Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une roquette tirée depuis Gaza tombe en Israël, ni victime ni dégât (armée)

Une roquette tirée lundi après-midi par des Palestiniens depuis la bande de Gaza a explosé dans le sud d'Israël, sans faire ni victime ni dégât, a annoncé une porte-parole militaire israélienne.

"Cette roquette a explosé dans une zone inhabitée de la région d'Eshkol", a-t-elle expliqué.

En outre, des Palestiniens ont ouvert le feu à l'arme automatique lundi soir à partir de la bande de Gaza contre le sud d'Israël sans faire de blessé, a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police israélienne Micky Rosenfeld.

"Ces tirs ont visé des voitures circulant dans le secteur du kibboutz Yad Mordechaï. Il y a eu des dégâts matériels", a-t-il ajouté.

"Des terroristes ont ouvert le feu depuis la bande de Gaza contre le kibboutz Yad Mordechaï et causé des dégâts à un bâtiment", a déclaré une porte-parole de l'armée.

Une trêve de facto ponctuée de flambées de violences règne entre Israël et le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle la bande de Gaza.

La dernière confrontation, du 18 au 23 juin, avait fait 15 tués palestiniens, en majorité des combattants, et des dizaines d'autres blessés à Gaza dans des frappes israéliennes, tandis que 155 roquettes et obus de mortier étaient tombés en Israël, blessant cinq Israéliens, dont quatre gardes-frontières.

dm-chw/fc

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.