NOUVELLES
22/06/2012 10:06 EDT | Actualisé 22/08/2012 05:12 EDT

Syrie: 15 mois de révolte et de répression sanglante

Principaux événements en Syrie depuis le début de la révolte contre le régime de Bachar al-Assad qui a fait en 15 mois plus de 15.000 morts, en majorité des civils, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

--2011--

- 15-16 mars: A Damas, rassemblements suite à un appel sur Facebook pour "une Syrie sans tyrannie, sans loi d'urgence ni tribunaux d'exception".

- 18-27 mars: Manifestations réprimées à Damas, Banias (nord-ouest) et Deraa (sud), foyer de la contestation (100 morts le 23).

- 18 avr: Damas dénonce une "rébellion armée de groupes salafistes".

- 21 avr: le président Bachar al-Assad annonce la levée de l'Etat d'urgence et l'abolition de la Cour de sûreté de l'Etat, mais dès le lendemain la répression fait encore des dizaines de morts.

- 25-26 avr: La contestation s'étend et se radicalise avec des appels à la chute du régime.

- 15 juil: Plus d'un million de manifestants anti-régime, en particulier à Hama (centre) et à Deir Ezzor (est), selon l'OSDH. Le 31, 100 morts lors d'une offensive de l'armée à Hama.

- 18 août: Barack Obama et ses alliés occidentaux appellent M. Assad à partir. Plusieurs séries de sanctions contre le régime.

- 2 oct: Lancement du Conseil national syrien (CNS), réunissant les principaux courants de l'opposition.

- 16 nov: L'Armée syrienne libre (ASL), opposition armée dont la création a été annoncée en juillet, attaque un centre des services secrets près de Damas.

- 23 déc: 44 morts dans deux attentats suicide à Damas. D'autres attentats de ce type ont ensuite fait des dizaines de morts dans la capitale et à Alep (nord).

- 26 déc: Arrivée de premiers observateurs arabes pour tenter de faire cesser les violences.

--2012--

- 28 jan: La Ligue arabe reconnaît l'échec de sa mission d'observation.

- 4 fév: Début d'une offensive très meurtrière contre Homs (centre). A New York, deuxième veto sino-russe à un projet de résolution à l'ONU condamnant la répression, après un premier en octobre.

- 1er mars: L'armée prend le contrôle de Baba Amr, bastion de la rébellion à Homs (centre), après des semaines de siège et de bombardements qui ont fait des centaines de morts. Le 14, l'armée reprend Idleb (nord-ouest).

- 21 mars: Déclaration de l'ONU soutenant la médiation de l'émissaire international Kofi Annan, qui propose un plan prévoyant un cessez-le-feu, le retour de l'armée dans les casernes, la libération des détenus, le respect du droit à manifester et un dialogue pouvoir/opposition.

- 12 avr: Entrée en vigueur officielle du cessez-le feu du plan Annan.

- 14 et 21 avr: Résolutions du Conseil de sécurité (2042) et (2043) autorisant le déploiement de 30 observateurs, puis de 300.

- 25 mai: Au moins 108 personnes, dont 49 enfants et 34 femmes, sont massacrées à Houla (centre). La rébellion et le régime s'accusent mutuellement.

- 6 juin: Au moins 55 morts dans un nouveau massacre à Al-Koubeir (centre).

- 14 juin: Amnesty International accuse le régime de commettre des "crimes contre l'humanité".

- 16 juin: Les observateurs de l'ONU "suspendent" leur mission en raison de l'"intensification de la violence". Le CNS appelle à l'envoi de Casques bleus.

- 20 juin: Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) échoue à évacuer des centaines de civils piégés par les combats à Homs.

- 21 juin: Près de 170 morts dont 104 civils, journée la plus sanglante depuis l'instauration théorique de la trêve le 12 avril (OSDH).

Au total, au moins 10.480 civils (dont certains combattants), 3.716 soldats et 830 déserteurs ont été tués depuis le début de la révolte (OSDH).

Première défection d'un pilote de chasse, qui atterrit en Jordanie avec un MiG-21 et obtient l'asile politique.

- 22 juin: L'ONU estime que plus de 1,5 million de Syriens ont besoin d'aide humanitaire.

acm-alc/jld/fc