NOUVELLES
22/06/2012 11:01 EDT | Actualisé 22/08/2012 05:12 EDT

Réunion extraordinaire de l'OEA consacrée à la crise au Paraguay vendredi

L'Organisation des Etats américains (OEA) a convié ses pays membres à une réunion extraordinaire vendredi à Washington pour débattre de la crise au Paraguay, où le président Fernando Lugo fait l'objet d'une procédure de destitution votée la veille par la Chambre des députés.

Le Conseil permanent, organe politique de l'OEA, doit se réunir à partir de 11H30 locales (15H30 GMT) afin de "prendre connaissance des événements" dans ce pays d'Amérique du Sud, selon un communiqué diffusé dans la matinée.

La veille, le secrétaire général de l'OEA, José Miguel Insulza, avait appelé au "dialogue" entre les différents acteurs de cette crise.

Fernando Lugo, lâché par ses anciens alliés, notamment libéraux, fait face à une procédure expresse de destitution approuvée jeudi par la chambre basse du parlement paraguayen.

L'ancien évêque de 61 ans élu en 2008 a été convoqué vendredi à 12H00 locales (16H00 GMT) pour présenter sa défense devant le Sénat. La chambre haute doit avaliser la démarche entamée par la Chambre des députés qui accuse M. Lugo d'avoir "mal rempli ses fonctions" à la suite des récents heurts sanglants entre policiers et paysans sans terre.

Vendredi, M. Lugo a déposé un recours en inconstitutionnalité devant la Cour suprême pour tenter de freiner la procédure.

Jeudi soir, les huit principaux ministres des Affaires étrangères de l'Union sud-américaine des nations (Unasur) sont arrivés au Paraguay avec pour mission de défendre le président Lugo.

du/gde/sam