NOUVELLES
22/06/2012 09:43 EDT | Actualisé 22/08/2012 05:12 EDT

Menaces d'un gouverneur envers les commerçants immigrés en Guinée équatoriale

Le gouverneur de la province de Bioko Nord, qui comprend la capitale de Guinée équatoriale Malabo, a demandé aux commerçants étrangers de respecter horaires de fermeture et autorisations, les accusant d'être à l'origine de la criminalité et les menaçant d'expulsion, selon la radio nationale vendredi.

Comme dans beaucoup de pays d'Afrique centrale, les petits commerces de proximité, notamment les épiceries, sont souvent tenues par des immigrés maliens, sénégalais ou tchadiens, aux horaires flexibles et très disponibles. Ces boutiques sont souvent ouvertes, la plupart tous les jours et jusqu'à tard le soir.

"Il est très important de respecter les lois comme celle qui interdit aux épiceries la vente d'alcool. (Les épiceries) vendent sans permis légal tous les types de boissons alcoolisées qui provoquent les attaques à main armée qui ont lieu tous les jours dans les coins de Malabo et Bata à des hures très tardives, des cambriolages dans les maison d'Equato-Guinéens, des assassinats comme celui d'un jeune de 24 ans tué lors d'une bagarre nocturne avec des inconnus le 5 juin en raison de l'alcool", a affirmé le gouverneur Baltazar Nzeng Mesian, aux commerçant jeudi.

"Beaucoup d'Equato-guinéens sont victimes de vols la nuit en raison de l'alcool qui se consomme dans les établissements des étrangers", a-t-il ajouté.

"Les établissement publics ferment à 19h et non à l'heure qu'on veut. Quand on vient d'un pays étranger, il faut respecter les normes du pays, sinon on se doit d'expulser cet étranger", a-t-il encore déclaré.

De nombreuses communautés étrangères et notamment la communauté malienne se sont plaints ces dernières années du comportement des forces de sécurité envers eux.

La Guinée équatoriale, petit Etat d'Afrique centrale de moins d'un million d'habitants et souvent critiqué pour les violations des Droits de l'Homme, est selon ses autorités le 3e producteur sub-saharien de pétrole. Cette manne a attiré un importante main d'oeuvre immigrée des pays voisins.

str-pgf/aub