NOUVELLES
22/06/2012 09:26 EDT | Actualisé 22/08/2012 05:12 EDT

L'attaquant des Remparts Mikhail Grigorenko est choisi 12e par les Sabres

PITTSBURGH, États-Unis - Mikhail Grigorenko, l'espoir le mieux coté de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, a été choisi au 12e rang par les Sabres de Buffalo, vendredi, au premier tour du repêchage de la LNH.

Michael Matheson, un produit de Dubuque dans la USHL aux États-Unis, a quant à lui été le premier Québécois repêché, au 22e rang par les Panthers de la Floride. Le défenseur de Pointe-Claire s'alignera avec Boston College, la saison prochaine, afin de poursuivre son développement.

«C'est à 100 pour cent certain que Boston College sera ma destination, l'automne prochain, a indiqué Matheson, qui est presque parfaitement bilingue. Les équipe susceptibles de me repêcher savaient d'avance que ce sera le cas, alors j'imagine que les Panthers sont d'accord.»

Matheson était classé 30e chez les patineurs évoluant en Amérique du Nord par la centrale de dépistage de la LNH. Grigorenko, lui, était placé au troisième rang. Une mononucléose, qui l'a limité à 59 matchs l'hiver dernier, a sans doute refroidi les ardeurs de certains clubs du circuit Bettman. Le joueur de centre des Remparts de Québec a quand même récolté 40 buts et 45 aides au cours de la dernière saison.

«Je me sens bien, je suis en santé, a assuré Grigorenko, vendredi soir, dans les coulisses du Consol Energy Center, le domicile des Penguins de Pittsburgh. J'ai hâte d'aller sur la glace et de commencer à travailler sur ce que je dois faire pour devenir un joueur de la Ligue nationale. Je suis prêt à travailler sur mes faiblesses afin de tenter ma chance dans la LNH dès la saison prochaine.»

Grigorenko s'est dit heureux de se retrouver avec les Sabres, une équipe où il se sent désiré. Il a eu de nombreuses discussions avec les dirigeants du club ces dernières semaines.

«Je voulais me retrouver avec une équipe qui me voulait vraiment et c'est ce qui est arrivé, a-t-il souligné. Mon rang de sélection importe peu. Je suis le choix no 1 des Sabres, c'est ça l'important. J'ai hâte de pouvoir porter leur maillot sur la glace.»

Grigorenko s'est également dit content de se retrouver avec l'équipe qui a déjà aligné Alexander Mogilny, un compatriote originaire de la même ville que lui en Russie, Khabarovsk.

«Mogilny est le joueur le plus connu à être né dans ma ville, alors de pouvoir jouer pour la même équipe que lui, c'est formidable. Buffalo était déjà l'une de mes équipes favorites à cause de lui. Dominik Hasek aussi», a par ailleurs dit Grigorenko du Tchèque qui est devenu un gardien dominant avec les Sabres.

Matheson, lui, s'est dit heureux de rejoindre l'équipe qui aligne Brian Campbell. Celui-ci vient de remporter le trophée Lady-Bing à titre de joueur le plus gentilhomme.

«Il était déjà l'un des défenseurs qui me servaient d'inspiration, a-t-il noté. Maintenant, je vais pouvoir l'observer de plus près encore.»

Grigorenko a par ailleurs remercié Patrick Roy, l'entraîneur des Remparts, ainsi que les partisans de l'équipe de Québec.

«Jouer sous les ordres de Patrick Roy a vraiment été une bonne expérience, a-t-il noté. Il m'a appris beaucoup de choses à propos du hockey. Les partisans, eux, m'ont soutenu dans les bons moments comme dans les mauvais, et c'est pourquoi j'ai vraiment apprécié jouer là.»

Grigorenko a été le seul joueur de la LHJMQ repêché en première ronde, vendredi. L'an dernier, cinq membres du circuit Courteau avaient été sélectionnés au premier tour, dont Nathan Beaulieu, des Sea Dogs de Saint-Jean, par le Canadien. Mentionnons quand même que Stefan Matteau, fils de l'ancien hockeyeur québécois Stéphane Matteau qui est né à Chicago et a grandi aux États-Unis, a été choisi au 29e rang par les Devils du New Jersey.

«Je me suis juste levé en vitesse et donné l'accolade à mon père avant d'aller sur l'estrade, alors je n'ai pas eu le temps de parler à mon père. Mais je suis sûr qu'il est fier de moi», a commenté Matteau fils.

C'est seulement samedi qu'on aura une meilleure idée de la récolte obtenue par la LHJMQ. C'est à ce moment qu'auront lieu les six autres rondes de la séance de sélection. Vingt-quatre autres joueurs du circuit Courteau sont répertoriés parmi les 210 meilleurs patineurs nord-américains, selon la centrale de dépistage de la LNH.