NOUVELLES
22/06/2012 12:35 EDT | Actualisé 22/08/2012 05:12 EDT

IKEA doit investir 1,5 milliard d'euros en Inde pour ouvrir 25 magasins

BOMBAY, Inde - Le détaillant suédois IKEA prévoit investir 1,5 milliard d'euros (environ 1,9 milliard $) pour établir des magasins en Inde, malgré ses inquiétudes qui subsistent sur les réglementations dans ce pays sur l'approvisionnement des chaînes, a indiqué vendredi la compagnie.

Le ministre indien du Commerce a indiqué qu'IKEA avait demandé un permis pour ouvrir tout d'abord 25 magasins par l'entremise d'une filiale appartenant entièrement à l'entreprise suédoise.

Dans une déclaration transmise par courriel, le détaillant a dit avoir «hâte» d'ouvrir son premier magasin en Inde, si le gouvernement donne son aval.

IKEA envisageait depuis longtemps de s'attaquer au marché en croissance rapide de la vente au détail en Inde, mais des inquiétudes par rapport aux normes sévères appliquées aux détaillants étrangers avaient refroidi ses ardeurs.

En janvier, l'Inde a modifié ses règles sur les investissements pour les détaillants étrangers, permettant aux compagnies détenant une seule marque comme IKEA d'ouvrir des filiales détenues à 100 pour cent par la société mère, plutôt que de posséder simplement 51 pour cent d'entreprises conjointes. Le gouvernement n'est cependant pas allé de l'avant avec une mesure plus controversée qui permettrait aux supermarchés comme Wal-Mart d'y ouvrir des succursales.

IKEA a cependant des réserves à l'idée de respecter une obligation, en vertu des nouvelles normes, qui force les entreprises étrangères à obtenir au moins 30 pour cent de leurs produits de petites entreprises indiennes et d'artisans, un geste posé par le gouvernement afin de stimuler la production locale. L'entreprise dit toutefois déjà posséder 70 fournisseurs et 1450 fournisseurs tiers en Inde, dont plusieurs PME.

IKEA a d'ailleurs pressé le gouvernement indien de faire preuve de flexibilité dans sa définition des petites entreprises pour le futur, afin de conserver des bas prix pour les consommateurs indiens.

Le PDG d'IKEA Mikael Ohlsson et le ministre indien du Commerce Anand Sharma se sont rencontrés vendredi à Saint-Pétersbourg, en Russie, pour finaliser l'entente.