NOUVELLES
22/06/2012 05:24 EDT | Actualisé 22/08/2012 05:12 EDT

Désarmement des milices en Libye: les défis persistent, dit John Baird

OTTAWA - Le Canada estime que les nouveaux dirigeants de la Libye sont encore aux prises avec des défis considérables dans le désarmement des milices, une sortie renforcée par la publication récente de rapports sur les droits de la personne et par les violences qui sévissent encore dans ce pays.

Le ministre des Affaires étrangères, John Baird, a évoqué l'importance du désarmement des milices lors d'un récent passage, à Ottawa, du ministre libyen de l'Éducation.

Des centaines de Libyens ont été tués dans les combats depuis la mort du dictateur Mouammar Kadhafi, en octobre dernier.

Le ministre Baird avait profité de son séjour à Tripoli, l'automne dernier, pour annoncer une aide de 10 millions $ pour soutenir ce qu'Ottawa considère comme une priorité, soit le désarmement des différentes factions de rebelles libyens qui ont mené à la chute de Kadhafi.

Un porte-parole de M. Baird a précisé que le gouvernement intérimaire de la Libye poursuivrait ses efforts pour réintégrer les combattants des milices dans la société, mais que des obstacles importants demeurent.

Deux récents rapports de groupes de défense des droits de la personne allaient dans le même sens, et soutenaient que la présence des groupes armés pose une menace aux enfants et aux adultes de la Libye.