Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le New York Press Club condamne la présumée agression par Alec Baldwin

NEW YORK, États-Unis - Le New York Press Club condamne la présumée agression d'un photographe par l'acteur Alec Baldwin près d'un bureau délivrant des permis de mariage.

Le club a publié un communiqué, mercredi, indiquant que les gestes de Baldwin «ne devraient pas être tolérés». Il ajoute que l'acteur est une personnalité publique et que ses activités «sont légitimement des sujets qui intéressent les médias».

La police a confirmé que le photographe du Daily News, Marcus Santos, a déposé une plainte contre Baldwin. Santos y affirmerait avoir été frappé pendant qu'il prenait des photos de Baldwin et de sa fiancée, mardi.

La vedette de l'émission «30 Rock» estime qu'il n'a fait que se défendre. Le relationniste de l'acteur a accusé le photographe d'avoir été lui-même l'agresseur et a ajouté que son client s'est défendu après avoir été frappé par une caméra.

Une porte-parole de la police de New York a précisé qu'aucune accusation n'avait été portée et qu'une enquête était en cours.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.