NOUVELLES
20/06/2012 03:30 EDT | Actualisé 20/08/2012 05:12 EDT

La situation en Europe freine la croissance économique américaine (patron de la Fed)

La situation en Europe "freine la croissance économique américaine", a déclaré mercredi à Washington le président de la banque centrale des Etats-Unis (Fed), Ben Bernanke.

"Nous espérons que les choses ne vont pas empirer. C'est déjà un des facteurs, mais pas le seul, qui pèsent sur la reprise aux Etats-Unis", a ajouté M. Bernanke lors d'une conférence de presse.

Parmi les autres "vents contraires" qui soufflent sur l'économie américaine, le chef de la Réserve fédérale a cité les difficultés du marché immobilier aux Etats-Unis, les conditions d'obtention du crédit toujours difficiles dans le pays, ainsi que les "restrictions budgétaires au niveau de l'Etat fédéral, des Etats fédérés et des collectivités locales".

Les problèmes de l'Europe ont notamment un effet par le biais du commerce extérieur, dans la mesure où ils ralentissent les exportations, a soutenu M. Bernanke.

"C'est un problème important. Nous espérons que l'Europe prendra des mesures supplémentaires et fera tout ce qui est nécessaire pour stabiliser la situation", a-t-il dit, affirmant que les Européens avaient les moyens de le faire.

"Nous espérons que tout ira pour le mieux (...) mais dans le cas où les choses empireraient", a ajouté M. Bernanke, "nous serions prêts à protéger l'économie des Etats-Unis et leur système financier".

mj/chr/sam