NOUVELLES
20/06/2012 09:05 EDT | Actualisé 20/08/2012 05:12 EDT

Il y avait en moyenne 248 000 postes vacants au cours du premier trimestre

OTTAWA - Il y avait en moyenne 248 000 postes vacants au cours du trimestre ayant pris fin en mars, en hausse de 19 000 par rapport à la même période en 2011, a révélé mercredi Statistique Canada.

Le nombre de chômeurs pour chaque poste vacant s'est fixé à 5,8, en baisse par rapport au ratio de 6,5 observé en mars 2011, a ajouté l'agence fédérale.

La diminution du ratio chômeurs-postes vacants a été attribuable à la fois à l'augmentation du nombre de postes vacants et à la baisse du nombre de chômeurs.

Dans les provinces, les ratios chômeurs-postes vacants les plus élevés ont été enregistrés dans l'Est du Canada. Terre-Neuve-et-Labrador comptait 16 chômeurs par poste vacant en mars, le Nouveau-Brunswick, 13,6, et la Nouvelle-Écosse, 10,2. Ces ratios ont peu varié par rapport à 12 mois plus tôt.

En mars, le ratio s'est établi à 7,6 en Ontario et à 7,2 au Québec, soit des niveaux comparables à ceux enregistrés 12 mois plus tôt.

Dans les principaux secteurs d'activité, la plus forte baisse du ratio chômeurs-postes vacants a été observée dans la construction. Le secteur de la construction comptait 8,3 chômeurs par poste vacant au cours du trimestre ayant pris fin en mars, comparativement à 14,4 durant la même période l'année précédente. La baisse a été attribuable à la fois à la diminution du nombre de chômeurs et à l'augmentation du nombre de postes vacants.

Dans la fabrication, le ratio s'est établi à 5,2, soit à peu près le niveau enregistré 12 mois plus tôt. Au cours du trimestre s'étant terminé en mars, le ratio s'est fixé à 4,2 dans le commerce de détail et à 4,1 dans les services d'hébergement et de restauration; il s'agit de baisses dans les deux cas par rapport à 12 mois plus tôt. Dans le commerce de détail, le nombre de postes vacants et de chômeurs a augmenté. Dans les services d'hébergement et de restauration, le nombre de postes vacants a augmenté, alors que le nombre de chômeurs a diminué.

En mars, le secteur des soins de santé et de l'assistance sociale a affiché un ratio de 1, restant pratiquement inchangé par rapport à 12 mois plus tôt. Toutefois, le nombre de postes vacants dans ce secteur a diminué, de même que celui des chômeurs.

Dans l'extraction minière, l'exploitation en carrière et l'extraction de pétrole et de gaz, le ratio chômeurs-postes vacants s'est établi à 1,7, soit l'un des plus bas de l'ensemble des secteurs. Il s'agit d'une baisse par rapport au ratio de 3,1 noté en mars 2011, résultant d'une augmentation du nombre de postes vacants.