NOUVELLES
20/06/2012 03:07 EDT | Actualisé 20/08/2012 05:12 EDT

Euro-2012 - Le Premier ministre croate dénonce des supporteurs racistes

Le Premier ministre croate, Zoran Milanovic, a dénoncé mercredi le comportement raciste de certains supporteurs croates lors de l'Euro-2012, affirmant qu'ils déshonoraient la réputation de la Croatie, un pays très orienté vers le tourisme.

"La sécurité publique et la réputation de la Croatie, en tant que pays touristique, c'est quelque chose qui a une valeur réelle et symbolique. Ceux qui prostituent cela font des dégâts à la Croatie", a déclaré M. Milanovic lors d'une réunion publique de son gouvernement.

"Ceux qui font ça, ne sont pas seulement des chauvins, des membres de l'extrême droite. Il s'agit de gens qui font des dégâts à la Croatie et l'Etat doit s'en occuper", a ajouté le dirigeant croate.

Lors de la première phase de l'Euro, la Fédération croate de football a été sanctionnée à deux reprises, à 25.000 et à 80.000 euros d'amende, à cause du comportement de ses supporters.

Plusieurs centaines de fans croates, entre 300 et 500 selon des réseaux antiracistes, s'étaient rendus coupables de "cris de singe" envers l'attaquant italien de parents ghanéens Mario Balotelli, lors de Croatie-Italie le 14 juin à Poznan.

Une banane a même été lancée sur le terrain, avait constaté un photographe de l'AFP.

Par ailleurs, l'UEFA a annoncé mercredi l'ouverture d'une nouvelle procédure disciplinaire contre la Fédération croate après la mauvaise conduite de certains de ses supporteurs, qui ont notamment déployé des banderoles racistes, lors du match contre l'Espagne lundi.

M. Milanovic a souligné que le fait qu'une "poignée de supporteurs" étaient à l'origine de ces mauvais comportements "ne pouvait pas fournir (à la Croatie) un alibi".

La Croatie "doit être normale, sympathique et ouverte", a-t-il insisté.

La Croatie accueille chaque année environ 10 millions de touristes étrangers, notamment sur sa côte adriatique. Les recettes touristiques contribuent à hauteur de 15% à 20% au PIB croate.

bur-rus/nip