NOUVELLES
19/06/2012 10:09 EDT | Actualisé 19/08/2012 05:12 EDT

L'UEFA met l'Allemagne à l'amende à cause de l'attitude incorrecte de ses fans

VARSOVIE, Pologne - La Fédération allemande de football et son homologue croate ont écopé respectivement d'une amende de 10 000 (12 550 $ CAN) et 80 000 euros (101 000 $), infligées par l'UEFA en raison de l'attitude «incorrecte» de leurs partisans lors des matchs de l'Euro 2012.

Les supporters allemands ont en effet déployé «des bannières et des symboles inappropriés» lors de la victoire de 2-1 des hommes de Joachim Löw face au Danemark, a expliqué l'instance dirigeante.

L'UEFA a également évoqué des fumigènes allumés par ces fans, tandis que des joueurs portugais et néerlandais avaient été la cible de jets de boulettes de papier lors des matchs du groupe B face à l'Allemagne. L'UEFA ne statuera sur ces deux derniers cas que samedi, au lendemain du quart de finale de l'équipe allemande, à Gdansk, face à la Grèce.

Une enquête avait été ouverte après un rapport de Football Against Racism in Europe (FARE), une ONG qui lutte contre le racisme et les discriminations au sein du football en Europe. FARE assure dans un communiqué qu'un de ses observateurs «a pu voir une banderole néo-nazie dans la section réservée aux supporters allemands lors du match face au Danemark à Lviv.»

La fédération croate a été sanctionnée «pour l'utilisation et le jet de fumigènes» et des chants racistes lancés à l'encontre de l'Italien Mario Balotelli. D'origine ghanéenne, l'attaquant de Manchester City avait été la cible de cris de singes lors du nul (1-1) à Poznan, le 14 juin.