NOUVELLES
18/06/2012 03:02 EDT | Actualisé 18/08/2012 05:12 EDT

Le procès de Ratko Mladic pour génocide repoussé à une date non précisée

AMSTERDAM, Pays-Bas - Le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a annoncé lundi que le procès de l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie Ratko Mladic, qui devait reprendre le 25 juin, avait été repoussé à une date non précisée.

Répondant pour la seconde fois aux réclamations de la défense quant à l'incapacité des procureurs à lui fournir tous les documents nécessaires, les juges du tribunal de La Haye ont fait savoir que le procès ne reprendrait pas le 25 juin comme prévu.

Le procès de Ratko Mladic s'est ouvert le 16 mai, mais les juges ont ensuite donné un mois à la défense pour qu'elle ait le temps de se préparer.

L'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, âgé de 70 ans, est accusé de génocide, de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre pendant la guerre de Bosnie, de 1992 à 1995. Il refuse de plaider coupable ou non coupable.

Ratko Mladic a été arrêté en Serbie en mai 2011 avant d'être extradé à La Haye, 16 ans après sa première inculpation par le TPIY, qui l'accuse d'avoir orchestré certaines des pires atrocités perpétrées lors de la guerre de Bosnie, dont le massacre de 8000 hommes et garçons musulmans à Srebrenica et le siège de Sarajevo.