NOUVELLES
18/06/2012 02:38 EDT | Actualisé 18/08/2012 05:12 EDT

France: Marine Le Pen entend porter plainte après sa défaite électorale

PARIS - La chef du Front national français, Marine Le Pen, a réaffirmé lundi qu'elle allait déposer un recours devant le Conseil constitutionnel après sa défaite électorale de dimanche à Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais.

«On va le faire», a déclaré Marine Le Pen sur France-Info, se disant «étonnée que la préfecture n'ait pas accepté de recomptage parce que la différence est vraiment dérisoire».

Le socialiste Philippe Kemel l'a emporté dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais avec seulement 118 voix d'avance sur Marine Le Pen.

«On peut quand même imaginer qu'il ait pu y avoir un certain nombre de difficultés sur les feuilles d'émargement, sur les listes de vote, sur les bulletins blancs», a estimé la dirigeante du Front national, évoquant même de possibles tricheries.

«J'ai toujours des soupçons quand j'ai en face de moi des communistes», a lancé Marine Le Pen. «C'est quand même leur spécialité.»

Deux candidats du Front national/Rassemblement Bleu Marine ont été élus dimanche: Marion Maréchal-Le Pen dans la circonscription de Carpentras et l'avocat Gilbert Collard dans le Gard.

Un ancien du Front national, Jacques Bompard, a également été élu député. Le maire d'Orange se présentait sous l'étiquette de la Ligue du Sud.