NOUVELLES
17/06/2012 06:48 EDT | Actualisé 17/08/2012 05:12 EDT

Libération d'une dizaine d'intellectuels réformistes à Oman (avocat)

Les autorités omanaises ont libéré dans la nuit de samedi à dimanche dix de la trentaine d'intellectuels et de blogueurs arrêtés pour avoir demandé des réformes dans ce sultanat du Golfe, a indiqué leur avocat.

"Dix des ces personnes ont été libérées de la prison centrale de Samaël (90 km à l'ouest de Mascate) après la fin des interrogatoires", a précisé à l'AFP Me Yacoub Harithi.

Les autres détenus ont commencé une grève de la faim pour demander leur libération, a-t-il indiqué. Il a ajouté que l'écrivain Sama Issa et un détenu de 17 ans avaient déjà été élargis mercredi dernier.

Le procureur général du sultanat d'Oman avait annoncé mercredi son intention d'engager des poursuites judiciaires contre ces intellectuels et blogueurs arrêtés pour avoir demandé des réformes politiques.

L'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch avait dénoncé les arrestations, écrivant que ces militants n'avaient fait que "parler de réformes qui n'ont pas été mises en oeuvre".

Reporters sans frontières (RSF) avait aussi réclamé leur "libération immédiate".

Oman avait, dans la foulée du Printemps arabe, été secoué en 2011 par des manifestations réclamant notamment la création d'emplois.

Le sultan Qabous, à la tête du pays depuis près de 41 ans, a depuis procédé à des remaniements ministériels et élargi les pouvoirs de l'assemblée consultative.

str/wak/mh/tp