NOUVELLES
16/06/2012 09:12 EDT | Actualisé 16/08/2012 05:12 EDT

Quatre alpinistes japonais sont présumés mort après une avalanche en Alaska

Un membre d'une équipe d'alpinistes japonais a survécu, mais quatre autres sont présumés morts après avoir été précipités en bas d'une paroi par une avalanche lors de leur descente du Mont McKinley, en Alaska.

Des responsables du Service américain des parcs nationaux ont indiqué que cinq personnes se déplaçaient en une seule équipe, jeudi matin, dans le cadre d'une expédition de la Fédération alpine des travailleurs Miyagi sur la montagne américaine.

Au dire de la porte-parole Maureen McLaughlin, Hitoshi Ogi, âgé de 69 ans, a survécu après avoir chuté de 18 mètres dans une crevasse. Il a réussi à sortir du trou. Les quatre autres ont été emportés par les débris de l'avalanche et sont portés disparus depuis. Les alpinistes sont présumés morts ensevelis, ou mortellement blessés lors de chutes.

Une chute de neige et de forts vents ont retardé les efforts de recherche des grimpeurs disparus.

M. Ogi a parlé avec des employés du Service des parcs après l'événement. Il a expliqué que les alpinistes redescendaient la montagne ensemble lorsque l'avalanche a débuté, a dit Mme McLaughlin. Ils ont accéléré le rythme, tentant de revenir plus rapidement à la base de la montagne, mais la corde les reliant a cédé lorsque l'avalanche a frappé.

Les quatre alpinistes portés disparus sont Yoshiaki Kato, Masako Suda, Michiko Suzuki, et Tamao Suzuki. Ils sont âgés entre 50 et 64 ans. De la neige fraîche se trouvait sur leur itinéraire, mais le temps était calme jeudi, a précisé Mme McLaughlin.

Celle-ci a décrit l'avalanche comme «un événement malchanceux, aléatoire».

«Des avalanches se produisent dans les environs, mais ce n'est pas fréquent», a-t-elle dit.

Les alpinistes se sont attaqué à l'itinéraire le plus fréquenté lors de la période la plus achalandée de la saison d'escalade.

Le Service des parcs a indiqué par voie de communiqué que près de 400 personnes se trouvaient sur la montagne samedi.

Le Mont McKinley est la plus haute montagne des États-Unis. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un pic particulièrement élevé à l'échelle mondiale, son emplacement très au nord fait en sorte que l'air y est beaucoup plus rare. Cela, combiné à la météo et à la température, en font une grimpée particulièrement difficile.

Quatre personnes sont mortes sur cette montagne en 2009, puis à nouveau en 2010. Au moins cinq personnes y sont décédées en 2011.