NOUVELLES
16/06/2012 01:18 EDT | Actualisé 16/08/2012 05:12 EDT

Audi est toujours en tête aux 24 heures du Mans après 12 heures de course

LE MANS, France - Audi est en excellente position pour remporter les 24 heures du Mans pour une 11e fois, puisque les trois voitures de l'équipe occupaient les trois premiers rangs samedi soir.

Son rival principal, Toyota, n'est plus dans la course puisque ses deux voitures ont été contraintes à l'abandon.

Après 12 heures, le champion en titre Benoit Treluyer, dans l'Audi no 1, devançait Tom Kristensen, dans l'Audi no 2, par une minute 45,111 secondes. Marco Bonamoni, dans l'Audi no 4, accusait un tour de retard. Neel Jani, à bord de la Lola no 12, occupait le quatrième rang, à cinq tours de Treluyer.

À la fin de la cinquième heure, la Ferrari no 81 a heurté la Toyota no 8, qui occupait alors le troisième rang et qui était piloté par Anthony Davidson. La Toyota s'est envolée avant de frapper une barrière de pneus, ce qui a forcé l'envoi de la voiture de sécurité sur la piste.

L'épreuve a été interrompue pendant 71 minutes afin de nettoyer la piste et de retirer les deux carcasses du virage de Mulsanne.

Davidson a été transporté au centre médical du circuit. L'équipe Toyota a indiqué que les médecins avaient confirmé que «le pilote souffre de douleur au dos et est en état de choc». Il était conscient, mais a dû être transporté dans un hôpital de la région par mesure préventive.

Avant l'incident, Nicolas Lapierre, à bord de la Toyota no 7, avait dépassé Treluyer et sa Audi no 1, qui menait depuis le début de la course. Audi a repris la tête grâce aux arrêts aux puits pendant que la voiture de sécurité était en piste.

Audi a remporté sept des huit dernières épreuves aux Mans. Peugeot fut le seul constructeur à briser la domination du manufacturier allemand, en 2009.

Toyota effectuait cette année un retour dans la plus prestigieuse épreuve d'endurance en course automobile, après avoir quitté le plateau il y a 13 ans.

Cinquante-six voitures participaient à la 80e épreuve des 24 heures du Mans, qui prendra fin dimanche après-midi. La course est remportée par l'équipe qui complète le plus de tours en 24 heures, avec jusqu'à trois changements de pilote au cours de l'épreuve.