Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Game of Thrones: George Bush décapité dans la saison 1

SÉRIE - La tête de Bush décapitée et plantée au bout d'un bâton, ça ne vous dit rien? L'image est apparue dans la saison 1 de la série Game of thrones , diffusée sur HBO en avril 2011.

Les aficionados de la série l'ont peut-être remarqué. La scène se passe dans l'épisode 10, lorsque le nouveau roi Joffrey demande à Sansa Stark de contempler durant plusieurs minutes la tête de son père et ancien souverain, empalée sur un bâton. Et si l'on regarde bien, la dernière tête sur la gauche n'est autre que celle de George W. Bush. Même si dans ce passage l'ancien président des États-Unis a oublié de se couper les cheveux pendant plusieurs décennies, on reconnaît tout de même bien l'homme. Cliquez ici pour voir l'extrait.

"La dernière tête sur la gauche est celle de George Bush. Sa tête apparaît dans d'autres scènes de décapitation. Ce n'est pas un choix, ni une prise de parti politique. Nous avons simplement l'habitude de prendre les têtes que nous avons sous la main", expliquent les créateurs de la série.

Le site io9 qui publie l'information, explique avoir reçu une réponse de HBO qui a diffusé la série:

"Nous avons été consternés de découvrir la tête de Bush décapitée et avons trouvé ça inacceptable, irrespectueux et de très mauvais goût. Nous l'avons fait savoir aux producteurs exécutifs de la série qui se sont immédiatement excusés de cette inadvertance. Nous sommes désolés que ceci soit arrivé et devons le retirer des versions DVD à venir", s'est empressé de déclarer la chaîne.

La série fait un carton aux États-Unis, apportant des part d'audience importante à la chaîne cryptée, avec près de 3,4 millions de téléspectateurs pour la première saison. La deuxième saison est en cours de diffusion.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.