Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Huit rebelles des FARC tués dans un raid de l'armée colombienne

BOGOTA - Au moins huit rebelles des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ont été tués dans un bombardement et des affrontements avec les militaires, a annoncé l'armée colombienne mercredi.

L'armée a bombardé un camp des rebelles mercredi matin dans le département d'Antioquia, a déclaré le ministre colombien de la Défense, Juan Carlos Pinzon.

Selon le ministre, le raid a notamment tué le chef du 37e Front des FARC. L'armée de l'air l'a identifié comme étant Luis Enrique Benitez.

Aucun perte n'a été enregistrée dans les rangs des forces spéciales qui ont mené l'opération, a indiqué M. Pinzon.

Les FARC comptent environ 9000 combattants qui mènent une guérilla contre le gouvernement depuis des décennies.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.