Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Violents orages sur le sud et l'ouest du Québec

De violents orages ont frappé Montréal et les environs en fin d'après-midi.

Les pluies torrentielles, qui se sont depuis déplacées vers l'est, ont fortement perturbé le retour à la maison.

Quelque 30 millimètres d'eaux sont tombés en moins d'une heure, en fin d'après-midi. Le tunnel Ville-Marie, direction est, a été interdit un temps à la circulation et plusieurs refoulements d'égouts ont été signalés.

La Grande Bibliothèque du Québec a été fermée, et plusieurs stations de métro ont été partiellement évacuées, ainsi que la place Ville-Marie.

Hydro-Québec a revu son bilan des pannes d'électricité à la hausse, précisant que 17 000 foyers étaient sans courant sur l'île de Montréal, principalement dans l'ouest. Hydro-Québec parlait plus tôt de 15 300 abonnés privés de courant.

La grande région métropolitaine a reçu de 50 à 70 mm de pluie, signale Environnement Canada. Des vents de 90 à 100 km /h ont été enregistrés.

La Société de transport de Montréal signale une interruption de service à cause d'infiltration d'eau sur la ligne orange, entre les stations Lionel-Groulx et Berri. Certains trajets d'autobus sont aussi modifiés à cause des rues inondées, notamment dans le quartier Saint-Henri.

La situation s'est calmée un peu avant 19 h au dessus de la métropole, mais les orages s'étant depuis déplacés vers l'est, Environnement Canada met en garde contre certaines cellules orageuses « exceptionnellement intenses », soulignant que l'une d'entre elles pourrait produire une tornade.

Le ministère invite la population des régions concernées à prendre leurs précautions.

LES MEILLEURS TWEETS SUR LE SUJET:

LES ÉVÉNEMENTS EN IMAGES:

Déluge du 29 mai à Montréal et ses environs

DE NOMBREUSES VIDÉOS DE LA PLUIE...

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.