Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Tout baigne pour Heymans, elle ira à Londres!

Finalement, les sélections canadiennes n'auront été qu'une formalité pour Émilie Heymans.

La plongeuse de Saint-Lambert a coupé court au suspense au Parc olympique de Montréal samedi. Heymans a obtenu son billet pour les Jeux olympiques de Londres avec une facilité déconcertante.

Largement en tête après les demi-finales, Heymans a creusé davantage l'écart en finale. Elle a devancé de plus de 65 points Pamela Ware, d'Ottenburn Park, sa principale rivale pour la seule place qui était encore disponible au tremplin de trois mètres.

L'heureuse élue, qui participera à ses quatrièmes Jeux, accompagnera la jeune Jennifer Abel à Londres. Les deux Québécoises feront aussi la paire au trois mètres synchro.

« Je n'ai jamais été aussi stressée de toute ma vie. J'ai eu de la difficulté à dormir cette semaine, a avoué Ware. Après les demi-finales, je savais que c'était terminé. »

« J'ai abordé la finale en me disant que rien n'était joué, a commenté Heymans. J'ai évité de me mettre trop de pression. C'est ma meilleure performance depuis les Championnats du monde de 2009. »

Avant cette compétition, Heymans et Ware étaient au coude à coude au classement.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.