NOUVELLES
25/05/2012 08:28 EDT | Actualisé 25/07/2012 05:12 EDT

Somalie: les forces progouvernementales annoncent la prise d'Afgoye

L'armée somaliennne et les troupes de l'Union africaine ont annoncé vendredi avoir pris un nouveau bastion aux islamistes shebab, celui d'Afgoye, une localité à environ 30 km au nord-ouest de Mogadiscio.

"Nous avons franchi la rivière Shabelle et nous sommes à Afgoye, nous tenons la ville", a déclaré au téléphone à l'AFP Paddy Ankunda, porte-parole de la force de l'UA en Somalie (Amisom). "Il y a des tirs ici ou là, mais c'est calme pour l'essentiel" a-t-il ajouté.

Afgoye constitue un carrefour-clé ouvrant sur le nord, l'ouest et le sud somaliens. Plus de 400.000 personnes déplacées vivaient encore au début de l'année entre Afgoye et Mogadiscio, après avoir fui les combats, la sécheresse et la famine ailleurs en Somalie.

"Nous avons combattu depuis mardi pour parvenir à nos fins et nous y sommes parvenu", a poursuivi le colonel Ankunda. "Les shebab quittent la ville, ils fuient dans la brousse. Nous contrôlons tous les carrefours aux alentours de Afgoye".

La prise d'Afgoye constitue un nouveau revers pour les shebab, déjà contraints au départ de Mogadiscio en août dernier, et confrontés à la pression d'une offensive militaire régionale dans le reste du centre et sud du pays, où les armées éthiopienne et kényane interviennent aussi depuis fin 2011.

Les Nations unies avaient pour leur part exprimé leur inquiétude pour les déplacés de la région d'Afgoye, appelant les deux parties à épargner les civils.

str-pjm-bb/ej