NOUVELLES
25/05/2012 02:32 EDT | Actualisé 25/07/2012 05:12 EDT

Prise d'otages dans une agence immobilière aux Etats-Unis

Le FBI et la police de l'Etat américain de l'Indiana encerclait vendredi un bâtiment où s'est retranché un homme armé retenant des otages et ayant échangé des coups de feu avec les policiers, a-t-on appris auprès des autorités.

La prise d'otages a commencé à 10H05 locales (15H05 GMT) lorsque l'homme armé a pénétré dans une agence immobilière de Valparaiso, à une centaine de kilomètres au sud-est de Chicago.

"A cette heure, l'homme est toujours dans l'immeuble", a indiqué à l'AFP le sergent Mike Grennes de la police locale. Il s'est reclus avec "des employés de l'agence immobilière", selon la police de Valparaiso, qui a fait état d'un échange de coups de feu avec le preneur d'otages sans faire apparemment de blessés.

"Un certain nombre d'individus à l'intérieur du bâtiment ont été libérés. Pour l'instant, la police ne pense pas que quiconque (...) ait été blessé", indique la police dans un communiqué.

A en croire la chaîne NBC, des témoins ont entendu trois coups de feu.

Selon les médias américains, l'homme aurait d'abord retenu 15 personnes en otages. Entre-temps, "certains" otages ont été libérés, selon le sergent Grennes, qui n'a toutefois pas précisé leur nombre.

Des agents de la police fédérale (FBI) sont sur place "pour aider aux négociations" avec le preneur d'otages, a-t-il ajouté.

Selon les médias locaux, la police a pu identifier l'homme mais ne souhaite pas révéler son identité.

La chaîne Fox News a de son côté fait témoigner le réceptionniste des bureaux qui a avancé que l'homme croyait qu'un des employés de l'agence lui devait de l'argent.

adm/sst/lor