NOUVELLES
25/05/2012 09:03 EDT | Actualisé 25/07/2012 05:12 EDT

L'Union Européenne porte plainte contre l'Argentine devant l'OMC

BRUXELLES - L'Union européenne a déposé vendredi une plainte contre l'Argentine devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC), accusant Buenos Aires d'imposer des restrictions aux importations.

Ces restrictions «violent les règles du commerce international et doivent être supprimées», a déclaré le commissaire européen en charge du commerce, Karel de Gucht, devant la presse. Selon M. De Gucht, la situation s'aggrave et il devenait nécessaire de «contester le régime d'importation protectionniste de l'Argentine».

L'UE estime que ces restrictions ont affecté un volume d'exportations d'une valeur de 500 millions d'euros l'an dernier. Au total, les exportations de l'UE vers l'Argentine ont représenté 8,3 milliards d'euros en 2011.

L'UE considère que la récente décision de l'Argentine de nationaliser la société YPF, filiale argentine du groupe pétrolier espagnol Repsol, est le signe de la dégradation du climat des affaires dans le pays.

En vertu des règles de l'OMC, l'UE et l'Argentine tenteront de régler leur différend par des discussions, mais si aucun accord n'est trouvé l'UE pourra demander à l'OMC de statuer sur la légalité des pratiques argentines.