NOUVELLES
25/05/2012 02:34 EDT | Actualisé 25/07/2012 05:12 EDT

Des blindés de l'armée pour la première fois à Alep, deuxième ville de Syrie (ONG)

Des blindés de l'armée sont entrés vendredi, pour la première fois depuis le début de la révolte en Syrie, dans les rues d'Alep, deuxième ville du pays et théâtre ces dernières semaines de manifestations contre le régime d'une ampleur inédite, rapporte une ONG.

Ces blindés circulaient notamment dans les quartiers de Kalassé et Boustane al-Kasr, où des milliers de personnes participaient aux funérailles d'un jeune homme tué par balles vendredi, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Vive la Syrie! A bas Assad", scandaient les manifestants participant aux funérailles, alors que des dizaines de milliers de personnes étaient auparavant descendues dans la rue pour réclamer la chute du régime.

"Il s'agit des manifestations les plus importantes à Alep" depuis le début de la révolte en mars 2011, avait noté Rami Abdel Rahmane, président de l'OSDH. "Ce sont des manifestations inédites et massives alors qu'Alep est restée à l'écart la première année de la révolte".

Alep, située dans le nord du pays, s'est progressivement mobilisée, emmenée notamment par le mouvement des étudiants de l'Université d'Alep, centre nerveux de la contestation.

ram/vl