NOUVELLES
25/05/2012 01:28 EDT | Actualisé 25/07/2012 05:12 EDT

Aboul Foutouh appelle à faire barrage à Chafiq à la présidentielle en Egypte

L'islamiste modéré Abdel Moneim Aboul Foutouh a appelé implicitement vendredi à faire barrage au dernier Premier ministre de Hosni Moubarak, Ahmad Chafiq, au second tour de l'élection présidentielle égyptienne.

"Je vais commencer immédiatement un dialogue et des réunions avec toutes les forces nationales afin de rassembler nos efforts et nos votes et nous opposer au régime corrompu", a-t-il déclaré dans un communiqué publié par son équipe de campagne, sans faire directement référence à M. Chafiq.

"Nous allons construire un consensus national révolutionnaire sur toutes les questions politiques et former un front uni contre les symboles de la corruption, de l'injustice et de la tyrannie. Notre révolution sera victorieuse et l'Egypte sera forte, si Dieu le veut", a-t-il ajouté.

Selon des résultats préliminaires annoncés vendredi par les Frères musulmans, le second tour de la présidentielle devrait opposer le candidat des Frères musulmans, Mohammed Morsi, à Ahmad Chafiq.

Ce duel, qui pourrait se traduire par une fin de campagne très conflictuelle, n'a néanmoins pas été confirmé par la commission électorale, qui doit annoncer les résultats officiels à partir de dimanche.

Ancien membre des Frères musulmans, Abdel Moneim Aboul Foutouh, arrivé quatrième au premier tour selon les chiffres de la confrérie, avait obtenu le soutien de salafistes comme de libéraux.

bur-cco/cr/vl