Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Macleans fait sa méchante une avec le conflit

Ceux qui avaient critiqué la une du Macleans qualifiant le Québec de province la plus corrompue, il y a quelques années, pourraient s'étouffer de nouveau.

Le magazine publié par Rogers fait sa une de cette semaine avec le conflit étudiant, qualifiant les manifestants de la «nouvelle classe dirigeante» du Québec.

Le sous-titre traduit l'incompréhension du Macleans face aux conflit: «Comment un groupe d'étudiants gâtés est parti en guerre et a paralysé une province. Pour 325 $.»

Vous en pensez quoi?

INOLTRE SU HUFFPOST

Manifestation nocturne du 23 mai 2012

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.