NOUVELLES
24/05/2012 10:24 EDT | Actualisé 24/07/2012 05:12 EDT

L'Iran et le groupe 5+1 décident d'un nouveau round de négociations (diplomate)

Les grandes puissances et l'Iran sont tombés d'accord jeudi pour un nouveau round de négociations sur le programme nucléaire controversé iranien, à l'issue de deux jours de pourparlers à Bagdad, selon un diplomate.

"Il y aura d'autres pourparlers", a-t-il dit sous couvert d'anonymat après deux jours de discussions tendues entre l'Iran, l'Union européenne et les représentants des membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie, Chine) plus l'Allemagne.

La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, devait donner plus de détails dans un point de presse prévu sous peu.

Jeudi, les négociations s'étaient ouvertes dans un climat dépeint comme "très mauvais" par un responsable iranien. Mme Ashton et le chef de la délégation iranienne Saïd Jalili ont eu trois entretiens bilatéraux, a-t-il indiqué.

Le groupe 5+1 cherche à avoir des "garanties" de l'Iran qu'il ne cherche pas à fabriquer l'arme atomique, comme l'en soupçonnent certains pays occidentaux et Israël, tandis que l'Iran souhaiterait notamment la levée des sanctions économiques imposées par l'ONU et les pays occidentaux.

L'enjeu de la réunion de Bagdad était de tenter de jeter les bases d'un processus de négociations destiné à résoudre la crise autour de ce dossier qui empoisonne depuis des années les relations entre l'Iran et une partie de la communauté internationale et fait planer la menace d'un conflit armé dans la région.

Avant le début de la réunion, M. Jalili avait espéré que les négociations constitueraient "le point de départ d'une nouvelle ère" entre l'Iran et la communauté internationale.

sgh-stu/ahe/sbh