NOUVELLES
24/05/2012 08:10 EDT | Actualisé 24/07/2012 05:12 EDT

Le manque de fonds aggrave le problème du choléra en Haïti, affirme l'ONU

PORT-AU-PRINCE, Haïti - Un responsable de l'ONU a affirmé jeudi que les Haïtiens mourraient du choléra parce que les fonds pour lutter contre la maladie s'amenuisent.

John Ging, du Bureau des Nations unies pour les affaires humanitaires, a déclaré qu'il y avait un besoin urgent de trouver de nouvelles façons de combattre la maladie et de nouveaux donateurs.

Selon l'ONU, 13 000 personnes ont été soignées pour le choléra cette année seulement en Haïti, et 132 en sont mortes. Ces chiffres sont susceptibles d'augmenter à cause de la baisse des budgets pour lutter contre la maladie.

D'après les responsables de la santé en Haïti, le choléra a tué plus de 7100 personnes et en a contaminé au moins 536 000 autres dans le pays depuis l'automne 2010. La maladie aurait été involontairement importée en Haïti par des casques bleus originaires du Népal.

M. Ging a fait ces déclarations jeudi après une visite de trois jours en Haïti.