NOUVELLES
24/05/2012 11:41 EDT | Actualisé 24/07/2012 05:12 EDT

CPI: la défense de Bemba présentera ses éléments de preuve à partir du 14 août

La défense de l'ancien vice-président de République démocratique du Congo (RDC) Jean-Pierre Bemba, accusé de crimes commis en Centrafrique, commencera le 14 août la présentation de ses éléments de preuve, a annoncé jeudi la Cour pénale internationale (CPI).

"La chambre décide que la présentation des éléments de preuve par la défense commencera le 14 août 2012 à 09H30" (07H30 GMT), a indiqué la CPI dans une décision rendue publique.

M. Bemba, 49 ans, est accusé de crimes contre l'humanité et crimes de guerre, à savoir des viols, pillages et meurtres, commis entre le 26 octobre 2002 et le 15 mars 2003 en Centrafrique par sa milice du Mouvement de libération du Congo (MLC).

Quelque 1.500 hommes du MLC s'étaient rendu en Centrafrique en octobre 2002 à la demande du président centrafricain Ange-Félix Patassé, victime d'une tentative de coup d'Etat menée par le général François Bozizé.

La CPI a autorisé 2.287 victimes à participer à la procédure contre M. Bemba, un chiffre record.

L'accusation avait terminé le 21 mars la présentation de ses éléments de preuve contre M. Bemba, dont le procès s'était ouvert le 22 novembre 2010.

mbr/ndy/cpy