NOUVELLES
23/05/2012 11:34 EDT | Actualisé 23/07/2012 05:12 EDT

Tour d'Italie - 17e étape: Rodriguez gagne en rose

L'Espagnol Joaquim Rodriguez (Katusha), porteur du maillot rose de leader, a remporté la 17e étape du Tour d'Italie cycliste, mercredi à Cortina d'Ampezzo, au coeur du massif des Dolomites.

Rodriguez a devancé l'Italien Ivan Basso et le Canadien Ryder Hesjedal dans un groupe de six coureurs qui s'est disputé la victoire au terme des 186 kilomètres de cette étape de haute montagne.

Le Colombien Rigoberto Uran a pris la quatrième place devant les Italiens Michele Scarponi et Domenico Pozzovivo.

Le premier groupe de poursuite, réglé par l'Espagnol Benat Intxausti, s'est présenté avec un retard approchant la minute et demie.

Rodriguez, 33 ans, a signé son deuxième succès d'étape depuis le départ, après celui d'Assise (10e étape), son deuxième aussi au total dans le Giro.

Le groupe de tête s'est formé dans le Passo Giau, quatrième et dernière ascension du jour.

Scarponi, vainqueur sortant du Tour d'Italie, a été décramponné à 500 mètres du sommet, à 18 kilomètres de l'arrivée, et a basculé dans la descente avec un retard de 20 secondes. Bien que souffrant de crampes, il est parvenu à revenir sur ses compagnons à l'entrée des 2 derniers kilomètres.

L'équipe de Basso avait dicté l'allure dans les premières ascensions, derrière un groupe d'échappés (Montaguti, Rabottini, Serpa, Seeldrayers, Samoilau) puis derrière l'Espagnol Mikel Nieve, parti en contre-attaque dans la deuxième ascension, le Passo Duran.

Pour le gain de l'étape, Basso a tenté de mener un sprint long mais s'est incliné face à Rodriguez, le plus rapide du groupe.

Cette étape, épargnée par le mauvais temps, a provoqué la perte du Tchèque Roman Kreuziger (5e au départ de Falzes), défaillant dès la troisième ascension (Forcella Staulanza) et pointé à près de dix minutes au sommet du Giau.

Jeudi, le Giro retourne dans la plaine avant les deux dernières journées de montagne, les plus dures de la course. La 18e étape, en descente et sur le plat, relie San Vito di Cadore à Vedelago (149 km).

jm/gv