NOUVELLES
23/05/2012 07:19 EDT | Actualisé 23/07/2012 05:12 EDT

Collecte de fonds: l'équipe d'Obama redouble d'efforts pour garder l'avantage

COLORADO SPRINGS, États-Unis - Le président américain Barack Obama et le Parti démocrate mettent les bouchées doubles pour collecter des fonds, alors que Mitt Romney et les groupes républicains indépendants engrangent rapidement les dollars en vue de la campagne électorale aux États-Unis.

Le président Obama dispose encore d'une bonne avance à ce chapitre, mais elle rétrécit rapidement. L'important avantage financier dont il disposait à la fin du mois de mars n'existe plus aujourd'hui.

Le président s'est replongé dans la campagne électorale mercredi, avec des événements de collecte de fonds à Denver et dans la Silicon Valley de Californie, après un discours devant les nouveaux diplômés de l'académie de l'armée de l'air à Colorado Springs. C'est le début d'une vaste offensive de collecte de fonds qui comprendra plusieurs événements haut de gamme, notamment des activités à New York avec l'ancien président Bill Clinton et avec l'actrice Sarah Jessica Parker, ainsi qu'une visite à Los Angeles pour recueillir les dons de la communauté gaie.

En tant que président sortant, Barack Obama, qui a fracassé un record avec les dons qu'il a recueillis en 2008, a l'avantage en terme de collecte de fonds. Quant à Mitt Romney, ce n'est que récemment qu'il a joint ses efforts de financement à ceux du Comité national républicain, après sa coûteuse campagne pour les primaires.

Mais les groupes républicains indépendants, ces «super PACs» qui ont la possibilité de collecter des montants illimités des donateurs, comblent rapidement l'écart et se servent de leurs millions de dollars pour financer des publicités télévisées contre Barack Obama dans les États stratégiques. Les collaborateurs du président Obama admettent que la collecte de fonds des démocrates pourrait être surpassée par celle des républicains.

Au cours du mois d'avril, Barack Obama et les groupes démocrates qui soutiennent sa réélection ont récolté près de 450 millions $ US, en plus des 150 millions $ US qu'ils ont déjà en banque. Mitt Romney et les républicains qui l'appuient ont collecté plus de 400 millions $ US durant la même période, en plus des 80 millions $ US qu'ils possèdent déjà.

Mitt Romney bénéficie du grand désir de certains militants républicains de défaire M. Obama, ainsi que d'une machine de collecte de fonds bien huilée. L'ancien gouverneur du Massachusetts a amassé 15 millions $ US cette semaine lors d'une collecte de fonds de trois jours à New York.

«Ce que vous voyez dans cette très courte période de temps, c'est une opération très bien dirigée qui met M. Romney dans une position où il ne va peut-être pas dépasser les démocrates, mais où il va certainement leur faire compétition», a analysé Sara Taylor Fagen, ex-directrice politique de l'ancien président George W. Bush.

Pour ne pas se faire dépasser par son rival républicain, Barack Obama ne sollicite pas seulement les donateurs les plus fortunés. Sur les 15 millions $ US qu'il a amassés il y a deux semaines lors d'un dîner de célébrités organisé dans la maison de l'acteur George Clooney à Los Angeles, 9 millions provenaient de petits donateurs qui espéraient avoir une chance de participer à l'événement.